décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Popular Posts

Catégories

Hyperconnectivité : comment s’en libérer ?

29 septembre 2022 amandine 6 min read No Comments

Hyperconnectivité : comment s’en libérer ?

29 septembre 2022 Amandine 6 min read No Comments
hyperconnectivite-definition-dangers

Vous passez plus de 4 heures et 22 minutes par jour sur les écrans (ordinateur, tablette, téléphone) ? Alors, tout comme moi, vous souffrez d’hyperconnectivité. Fléau des temps modernes, l’hyperconnectivité ou hyperconnexion désigne l’utilisation excessive des nouvelles technologies. Dans cet article, je vais évoquer la définition de l’hyperconnectivité et vous donner quelques astuces pour vous en libérer.

Quelle est la définition de l’hyperconnectivité ?

La définition de l’hyperconnectivité est la suivante : connexion excessive aux technologies de la communication et de l’information. Pour certains internautes, cela équivaut même à un accès quasi permanent à Internet. Cette maladie moderne est causée par la multiplication des écrans et des applications. 

Au travail ou en dehors, nous utilisons nos smartphones et PC pour :

  • Téléphoner ;
  • Envoyer des SMS ;
  • Consulter les réseaux sociaux ;
  • Écouter de la musique ;
  • Prendre des photos ;
  • Jouer à des jeux vidéos ;
  • Faire des recherches sur internet ;
  • Regarder l’heure, etc.

Si elles sont mises les unes à la suite des autres, toutes ces petites actions participent à l’hyperconnectivité. De plus, l’utilisation de nos appareils électriques engendre des réflexes nocifs pour notre santé. Par exemple, que faites-vous en premier lorsque vous vous levez le matin ? Selon une étude récente, 77 % des jeunes de 18-24 ans utilisent leurs portables avant même de se lever. Autre exemple : les vibrations fantômes.

C’est quoi les vibrations fantômes ? 👻

Les vibrations fantômes sont des imaginations de l’esprit. À cause d’elles, votre cerveau a la sensation de recevoir un message (vibration) ou un appel (sonnerie). Mais ce n’est pas vraiment le cas.

Quels sont les risques de l’hyperconnectivité ?

Selon une étude commanditée par le fabricant Nokia, nous consultons nos téléphones 150 fois par jour en moyenne. Et pour cause : les applications que nous utilisons sont créées dans le but de produire de la dopamine dans nos cerveaux. Cette molécule, responsable du plaisir, associe certains comportements à une sensation d’excitation : c’est le cas de l’utilisation de tes mails, de YouTube, des réseaux sociaux…

Mais quels sont risques de cette hyperconnectivité ? 🤔

Cyberdépendance

La cyberdépendance est l’utilisation excessive, compulsive et non productive d’Internet par un individu. Ce dernier compte désespérément sur ses appareils électroniques pour occuper TOUT son temps libre. Elle peut avoir des conséquences néfastes pour la personne qui en souffre comme le manque de sommeil ou l’isolation sociale.

Sédentarité

Au travail, le risque de l’hyperconnectivité est la sédentarité : l’un des maux de notre siècle. Comme vous le savez probablement déjà, la sédentarité correspond à une activité physique faible, voire nulle. À cause d’elle, les salariés ne se dépensent pas et peuvent prendre du poids. Heureusement, il est possible de s’en prémunir en adoptant une routine sportive.

Douleurs

Si vous ne savez pas ce qu’est l’ergonomie au travail, il est possible de votre posture soit mauvaise. Pour éviter les douleurs liées à la sédentarité et à l’hyperconnectivité, pensez à :

  1. Vous tenir le plus droit possible où que vous soyez (au bureau, dans le métro, dans le canapé) ;
  2. Adapter la hauteur de l’écran au niveau de vos yeux pour ne jamais vous pencher vers l’avant ;
  3. Utiliser du mobilier de bureau ergonomique ;
  4. Faire des pauses et des étirements régulièrement ;
  5. Au besoin, allez consulter un ostéopathe à proximité de chez vous.

Troubles ophtalmologiques

Pour terminer, l’hyperconnectivité (aussi appelée cyberaddiction ou techno dépendance) peut causer des troubles de la vue. En effet, la lumière bleue des écrans bloque la production de mélatonine et peut provoquer des troubles ophtalmologiques. Pour éviter ces troubles, je vous recommande de porter des lunettes anti-lumière bleue avec ou sans correction en fonction de l’état de votre vue.

Comment se libérer de l’hyperconnectivité ?

Maintenant que vous connaissez la définition et les risques de l’hyperconnectivité, place aux axes de prévention ! Et si je n’utilise pas le mot “solution” c’est tout simplement parce que de nombreux métiers exigent de rester devant le PC ou le téléphone pendant des heures.

Les idées de solutions ci-dessous auront donc pour but de prévenir et d’alléger votre tendance à l’hyperconnexion.

1. Utiliser “Off Time

Aussi étrange que cela puisse paraître, il existe des applications pour arrêter d’utiliser son téléphone portable. L’une d’entre elles s’appelle “Off Time”. Elle vous permet de bloquer vos appels, vos SMS et l’accès à vos applications. De plus, vous pouvez programmer l’envoi de réponses personnalisées automatiques pour prévenir vos interlocuteurs de l’heure à laquelle vous serez de nouveau disponible. Par conséquent, cette application gratuite vous aide à vous fixer des objectifs précis et à les respecter.

2. Faire des promenades SANS téléphone

Vous avez un chien ? Alors, allez le promener sans votre téléphone dans la poche. Laissez-le en charge à la maison et rejoignez le chemin le plus proche de chez vous pour prendre un bol d’air frais. Bien sûr, cela est faisable même sans animal de compagnie. Dans tous les cas, ce sont de précieuses minutes que vous passerez loin des écrans

3. Pratiquer une activité loin des écrans

Pour éviter les écrans, rien de mieux que les activités culturelles et sportives. Qu’il s’agisse de vous-même ou de l’un de vos proches, de nombreuses activités permettent de passer du temps loin des écrans. Par exemple, il est possible de rejoindre une troupe de théâtre, de se mettre au dessin ou de pratiquer le kayak en club. Toutes ces activités vont vous sortir de votre quotidien et vous faire oublier, le temps de quelques heures, votre addiction.

4. Entamer une digital detox pendant les congés

Si votre téléphone vous manque quand vous êtes loin de lui, entamez une digital detox pendant les vacances. Ces vacances un peu spéciales sont de plus en plus plébiscitées par les travailleurs et les télétravailleurs. Lors de cette parenthèse numérique, les vacanciers goutent à la déconnexion totale. Les réseaux sociaux sont remplacés par des sorties au vert, des jeux de société, des activités manuelles (cuisine, puzzle, lecture), du vélo…

Pour vous faciliter la vie, des agences de voyages vous proposent des séjours spéciaux “digital detox” dans des lieux reculés où le réseau téléphonique et la 4G passent mal. Malin, n’est-ce pas ?

5. Toujours privilégier l’IRL à l’URL

Pour terminer, rappelons qu’il est préférable de toujours privilégier l’IRL (la vraie vie) à l’URL (la vie virtuelle). Lorsque les gens voient votre regard aspiré par votre smartphone, ils n’ont pas envie de venir vers vous pour échanger. C’est pourquoi il peut être bénéfique de vous libérer de l’hyperconnectivité. En plus d’améliorer votre sommeil, cela vous permettra peut-être de vous faire des amis. Bien sûr, pour conserver vos relations, privilégiez un café ou une bière en terrasse plutôt qu’une conversation groupée sur WhatsApp ! 😉

C’est tout pour aujourd’hui, éteignez votre outil numérique !

Désormais, vous avez toutes les clés pour lutter contre l’hyperconnectivité. Enfin, toutes sauf une ! Si vous êtes chef d’entreprise ou directeur RH, pourquoi ne pas instaurer la “journée sans téléphone” ? Le lundi, tous les salariés n’ont pas l’autorisation d’utiliser leur téléphone dans l’enceinte de l’entreprise.

Oui, c’est sûr, c’est dur, mais… c’est pour leur bien ! Moins de temps d’écran, c’est aussi moins de stress au travail.

Et vous, quelles pratiques mettez-vous en place pour vous éloigner des écrans, le temps de quelques heures ? 👀Partagez votre expérience dans un commentaire !


Je suis Amandine, rédactrice web SEO à votre service 😊

Spécialisée dans les articles de blog, j’aide votre marque à gagner en visibilité grâce à du contenu captivant 🤩

Envie de gagner du temps, de la sérénité et du trafic qualifié ? 🎯

Parlez-moi de votre projet par mail : contact.aditradi@gmail.com 📨

No Comments

Leave a Reply

Catégories

Derniers posts

***

Je suis Amandine Dujardin, rédactrice web freelance à votre service.

Spécialisée dans les articles de blog, j’aide votre marque à gagner en visibilité grâce à du contenu SEO.

Envie de gagner du temps, de la sérénité et du trafic qualifié ? 

Discutons de votre projet : contact.aditradi@gmail.com

***

×