11 conseils avant de télétravailler depuis l’étranger

23 juin 2021 amandine 7 min read No Comments
teletravailler-depuis-l-etranger

11 conseils avant de télétravailler depuis l’étranger

23 juin 2021 Amandine 7 min read No Comments

Vous souhaitez partir à l’étranger et continuer à bosser en télétravail ? Vous avez bien raison. La Suisse, le Brésil, la Hongrie, la Chine et plein d’autres contrées inconnues sont désormais à votre portée. Vous auriez tort de vous en priver. Personnellement, je suis en couple avec un professeur des écoles alors pas facile de bouger. Mais… cela ne m’empêche pas de bien me renseigner. Alors, voici 11 conseils à appliquer avant de partir télétravailler à l’étranger.

Oh et je vous prépare un e-book très complet sur ce sujet ! Si vous souhaitez le recevoir gratuitement, commentez cet article avec le nom du pays dans lequel vous rêvez de partir.

1. Choisissez une destination sûre

La sécurité en voyage est une priorité, surtout lorsque vous choisissez de vivre quelque part pendant un certain temps. Alors, si vous ne voulez pas subir votre expérience ou avoir peur de mettre le pied dehors, voici les 20 pays du monde avec le plus faible taux de criminalité. Qui plus est, vous devez bien vous renseigner sur les différents quartiers avant de vous installer dans une ville. Par exemple, évitez les quartiers très touristiques où les pickpockets rôdent à toute heure.

Pour vous assurer de trouver un bon quartier pour télétravailler depuis l’étranger :

  • Interrogez les groupes de nomades digitaux sur Facebook et profitez-en pour vous créer un petit réseau sur place ;
  • Cherchez des réponses sur des sites comme NomadList et des avis d’anciens voyageurs sur internet ;
  • Demandez à vos amis si quelqu’un connait les endroits où vous envisagez de partir, peut-être qu’ils vous aideront !

2. Renseignez-vous sur les conditions climatiques !

conditions-climatiques-teletravailler-depuis-l-etranger

Les conditions climatiques d’un pays doivent coïncider avec votre mode de vie. Parce que même si vous ne voyagez pas seulement pour cela, la météo aura un fort impact sur votre quotidien. En effet, sachez que la Californie connaît une forte sécheresse et de nombreux feux de forêt en été. Et à Tromsø, en Norvège, l’hiver est très rude : il fait nuit tout le temps !

Avec le télétravail, vous pouvez choisir un pays aux conditions climatiques agréables et même changer de lieu de vie en fonction des saisons. Ainsi, placez le facteur “météo” en haut de votre liste car même s’il n’a jamais été scientifiquement prouvé que le soleil nous rendait plus heureux, j’ai tendance à me sentir plus joviale lorsqu’il fait beau. Pas vous ?

3. Déterminez le coût de la vie et des déplacements avant de télétravailler depuis l’étranger

L’argent est une chose essentielle en voyage. En effet, vous devez faire attention à respecter votre budget, essayer de faire des économies et choisir la bonne carte bancaire pour ne pas payer trop de frais en sus. Personnellement, je vous conseille N26 ou Hello Bank. Le but ici ? Ne pas faire banqueroute au bout de 3 mois.

Posez-vous les bonnes questions : quel est le budget que vous pouvez mettre dans le logement chaque mois ? Dans la nourriture ? Dans les transports ? Comptez-vous mettre votre appartement français en sous-location pour avoir un revenu supplémentaire une fois les frontières franchies ?

Moi qui suis souvent partie en vacances à l’étranger, je peux vous dire que de nombreux coûts sont à prévoir. Listez sur un papier le coût moyen :

  • D’un taxi ;
  • D’une chambre d’hôtel pour les premiers jours ;
  • D’un repas ;
  • D’une bière (ou d’un cocktail comme vous préférez) ;
  • Du type d’hébergement de votre choix (location, colocation, auberge de jeunesse…) ;
  • Et de tout ce qui vous semble utile pour vous décider.

Enfin, voici les endroits les plus chers pour travailler à distance tout en voyageant :

  • Pays-Bas ;
  • Singapour ;
  • San Francisco, Californie ;
  • Tokyo, Japon
  • Séoul, Corée du Sud
  • Toute la Suisse ;
  • Le Danemark, la Norvège et la Suède.

Et les lieux les moins chers pour télétravailler depuis l’étranger :

  • Hanoi, Vietnam ;
  • Bangkok, Thaïlande ;
  • Medellin, Colombie ;
  • Prague, République tchèque ;
  • Le Midwest américain et le Sud.

4. Apprenez la langue du pays dans lequel vous allez vivre

apprendre-langue-etrangere

Apprendre une langue étrangère est un projet ambitieux, mais cela vous aidera énormément à vous immerger dans votre nouveau pays et à comprendre ses coutumes. Effectivement, vous pourrez plus facilement demander votre direction, vous faire des amis, trouver de bonnes adresses… Et si vous n’êtes pas très motivé, apprenez au moins les phrases basiques.

Pour apprendre une langue depuis la France avec un professeur natif, je vous conseille la plateforme italki. Pour l’avoir essayé, je la trouve à la fois instinctive, personnalisée et très efficace. Vous m’en direz des nouvelles !

5. Emportez votre propre WIFI avec vous !

Si vous partez dans l’un des pays ci-dessus, sachez que vous pouvez emporter votre propre WIFI avec vous. En effet, la solution Bitebird composée d’un boîtier wifi 4G et d’une carte SIM internationale rechargeable en crédit vous aidera à rester connecté où que vous soyez. Ainsi, pas besoin d’acheter de carte SIM sur place ou d’utiliser votre crédit français (alerte facture salée). Vous pourrez connecter jusqu’à 10 appareils et serez facturé selon le tarif local. Tout simplement !

6. Fixez-vous un nombre d’heures de travail par jour à ne pas dépasser

Tout comme en France, vous devrez vous fixer un nombre d’heures de travail maximal par jour. Ce faisant, vous pourrez télétravailler efficacement. Personnellement, je limite ma journée à 8 heures de travail maximum et j’essaie de m’y tenir. C’est important pour garder un bon équilibre entre vie professionnelle et vie privée.

Aussi, pensez à faire coïncider vos horaires de travail avec ceux de vos collègues si vous avez des projets à gérer en commun. De ce fait, vous pourrez les joindre au bon moment et garder contact avec eux. Enfin, n’oubliez pas de faire des pauses régulières. Et ce, que vous souhaitiez télétravailler depuis l’étranger ou depuis la France.

7. Faites vos bagages en pensant que vous allez télétravailler depuis l’étranger et visiter 🚶‍♀️

faire-sa-valise

J’imagine que vous ne partirez pas à l’étranger sans vouloir visiter un maximum de choses sur place ? Pourtant, il ne sera pas question de prévoir deux semaines de vacances à Mykonos ! Car vous devrez aussi emporter tous les éléments qui vous permettront de travailler avec productivité :

  • Votre ordinateur portable et sa housse ;
  • Appareil photo ;
  • Une souris sans fil ;
  • Un casque antibruit ou un casque audio ;
  •  Adaptateur électrique selon la destination ;
  •  Chargeurs…

8. Pratiquez le networking avant de télétravailler depuis l’étranger

Pour être 100% à l’aise à votre arrivée, pratiquez le networking avant même de prendre l’avion. De cette manière, vous pourriez même trouver une colocation à l’étranger ou un petit job. Pour rencontrer des digital nomades, inscrivez-vous sur des groupes Facebook, rejoignez des communautés comme Nomadlist et trouvez des meet-ups qui vous intéressent.

Une fois sur place, optez pour le coliving, participez à des événements et sortez de votre zone de confort !

9. Faites les bonnes démarches administratives pour télétravailler depuis l’étranger

demarches-administratives-teletravailler-depuis-l'étranger

Si vous souhaitez partir dans l’une des meilleures villes européennes pour vivre et travailler, vous n’aurez besoin que d’une carte d’identité en cours de validité. Mais si vous avez décidé de survoler la terre entière pour rejoindre votre prochaine destination, vous devrez faire les bonnes démarches administratives.  Le Mexique accorde un visa de six mois renouvelable jusqu’à quatre ans pour 44 dollars. La Barbade, quant à elle, propose le dispositif Work from paradise, valable pendant douze mois. Enfin, la meilleure chose à faire est de vous renseigner au cas par cas en fonction de votre point de chute…

10. Planifiez vos excursions et vos week-ends road trip à l’avance

Et nous arrivons à la fin de mes conseils pour télétravailler depuis l’étranger. Mais celui-ci est d’après moi le plus important. Pour choisir la bonne destination, vous devrez aussi planifier vos excursions. D’ailleurs, certaines villes offrent d’excellentes excursions à proximité, alors que d’autres n’en ont pas ou très peu.

Voici ce que vous pouvez faire pour planifier vos escapades et sorties touristiques :

  • Prenez une carte de la ville où vous souhaitez voyager et travailler à distance. Y a-t-il des parcs nationaux, des plages, des montagnes à proximité ?
  • Y a-t-il d’autres villes intéressantes à proximité en voiture ou en bus/train ?
  • Si un ou deux vols supplémentaires rentrent dans votre budget, y a-t-il des endroits sympas que vous aimeriez visiter le temps d’un week-end ?

11. Vous n’êtes pas freelance ? Informez votre employeur !

Certaines personnes partent à l’aventure sans prévenir personne. Cependant, l’employeur a l’obligation d’assurer la bonne santé et la sécurité de ses salariés sur le lieu de télétravail en vertu du Code du travail. Ainsi, il peut s’il le veut licencier un employé qui partirait télétravailler depuis l’étranger sans le prévenir. Cela est un peu extrême comme réaction, mais c’est une éventualité. La solution la plus responsable est donc de jouer cartes sur table et de rappeler à votre n+1 que la loi ne s’oppose pas à ce mode de vie vagabond… Viendront ensuite les questions des assurances et des frais professionnels.

Télétravailler depuis l’étranger : conclusion

Pour terminer, n’oubliez pas de vous féliciter régulièrement, car travailler à distance ET à l’étranger est un véritable défi. D’ailleurs, dites-moi en commentaire si vous avez des questions ou des mésaventures à nous partager ! Enfin, souvenez vous que le voyage forge la jeunesse et que c’est en faisant des erreurs que nous grandissons 😊 Alors à la première difficulté, souriez et avancez. Vous irez loin.

Vous avez aimé cet article et souhaitez en savoir plus sur la valeur ajoutée du SEO ? Votre entreprise avez besoin d’articles optimisés SEO régulièrement ? 

No Comments

Leave a Reply

×