juillet 2022
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Popular Posts

Catégories

Reconversion professionnelle à 40 ans : pourquoi pas le télétravail ?

5 mai 2022 mariontalentscaches-fr 4 min read No Comments

Reconversion professionnelle à 40 ans : pourquoi pas le télétravail ?

5 mai 2022 Marion 4 min read No Comments
reconversion-professionnelle-a-40-ans-en-teletravail

À 40 ans, un besoin de reconversion professionnelle se fait clairement sentir ? Cela n’est pas étonnant ! Le Covid a chamboulé vos priorités et aujourd’hui vous voulez changer de métier. De plus, vous avez goûté aux joies du télétravail pendant la crise sanitaire et n’avez qu’une envie : les retrouver. Eh bien, vous n’êtes pas seul. 69% des Français souhaitent intégrer le télétravail à leurs vies de manière permanente.

Le télétravail, compatible avec certains métiers mais pas tous

En octobre 2021, 11 % des actifs bénéficiaient de 2 jours hebdomadaires en télétravail, contre 4 % avant la crise sanitaire.

Les chiffres montrent une recrudescence du télétravail.

Cependant, nous sommes loin des 69% qui le désireraient. Pourquoi cet écart ? Car les salariés pratiquant le télétravail restent encore largement minoritaires. En effet, l’une des raisons est que tous les métiers ne sont pas compatibles avec le distanciel. Par exemple, nous pouvons citer le caviste, le fromager, le kinésithérapeute…

D’autres métiers sont possibles partiellement, c’est-à-dire qu’une partie du travail habituellement réalisé sur ordinateur et téléphone peut être réalisée à distance. Mais une autre partie nécessitera d’être sur le terrain. Des exemples : un économiste de la construction, un architecte, un commercial dans la grande distribution, etc.

Enfin, certains métiers sont complètement transposables à distance. En fait, c’est tout à fait envisageable à partir du moment où le travail est digitalisé à ce jour : les métiers du web, du secrétariat, de la formation, du commerce…

Des offres en télétravail encore rares

offres-télétravail-rares

Au-delà de la compatibilité d’un métier avec le full remote, un autre facteur explique pourquoi le télétravail reste une modalité peu fréquente. En effet, certains managers sont frileux à l’idée de manager à distance et de garder le lien en télétravail.

Bien que le télétravail ait été encouragé pendant la crise sanitaire, les employeurs ont depuis été nombreux à rappeler leurs ouailles au bureau. Pour cette raison, vous avez peut-être constaté que les offres en télétravail se faisaient rares. C’est bien dommage me direz-vous car des études ont montré qu’un travailleur était plus productif en distanciel qu’au bureau (hausse de 15 % en moyenne).

Reconversion professionnelle à 40 ans : pourquoi pas la création d’entreprise ?

Tandis que les offres en télétravail restent rares, vous pouvez songer à une alternative : la création d’entreprise. Les avantages de la création d’entreprise sont nombreux : indépendance, liberté de décision, flexibilité des horaires…

Parmi les métiers à exercer en auto-entreprise, voyez si l’un d’entre eux vous attire. Puis, posez-vous la question suivante : en avez-vous les compétences ? Si oui, parfait, vous êtes sur la bonne voie. Si non, est-ce qu’une formation existe pour acquérir les compétences manquantes ? Enfin, n’oubliez pas de profiter de votre crédit CPF (Compte Personnel de Formation) pour la financer.

Côté statut, vous pouvez commencer avec la micro-entreprise puis en changer (ou pas) plus tard si votre activité se développe.

Les atouts de ce statut sont sa simplicité : facilité de création et d’obtention d’un numéro SIRET, paiement de charges uniquement si vous générez du chiffre d’affaires (ce qui n’est pas le cas des autres statuts).

Vous pouvez même cumuler ce statut tout en étant salarié par ailleurs. Ceci vous permet de tester votre projet en parallèle tout en vous assurant une sécurité financière.

Reconversion professionnelle à 40 ans : besoin d’être accompagné ?

Vous n’osez pas sauter le pas de la reconversion professionnelle à 40 ans ? Rassurez-vous, il n’y a pas d’âge pour se reconvertir. Aujourd’hui, nous sommes amenés à exercer plusieurs métiers tout au long de notre vie. Et si vous ne savez pas par où commencer ou que vous vous sentez seul·e avec vos questions, il existe le bilan de compétences.

Le principe ? Un consultant en bilan vous accompagne sur un maximum de 24 heures réparties sur des séances de 2 heures. Il·elle vous donne une méthode et des outils pour vous aider à trouver votre voie.

Et si le télétravail est un de vos critères, vous l’intègrerez dans votre réflexion pendant le bilan.

Cet article a été rédigé par Marion, consultante en mobilité professionnelle.

No Comments

Leave a Reply

Catégories

Derniers posts

***

Je suis Amandine Dujardin, rédactrice web freelance à votre service.

Spécialisée dans les articles de blog, j’aide votre marque à gagner en visibilité grâce à du contenu SEO.

Envie de gagner du temps, de la sérénité et du trafic qualifié ? 

Discutons de votre projet : contact.aditradi@gmail.com

***

×