septembre 2021
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Popular Posts

Catégories

9 arguments pour négocier du télétravail

23 mai 2021 amandine 6 min read No Comments
negocier-teletravail

9 arguments pour négocier du télétravail

23 mai 2021 Amandine 6 min read No Comments

Tous les télétravailleur·euse·s ne sont pas des entrepreneur·euse·s ou des freelances. Pour certain·e·s, il est nécessaire de convaincre son employeur d’accepter le travail à distance. Cela peut se faire après deux ans d’activité ou dès l’entretien d’embauche. Alors, pour négocier du télétravail, voici une liste de 9 arguments infaillibles !

1. “Toutes mes tâches peuvent se réaliser à distance”

Pour négocier du télétravail, commencez par les bases. Prouvez à votre boss que votre emploi peut s’exercer en télétravail. Vous n’êtes pas en contact direct avec les client·e·s ? Tous les logiciels que vous utilisez au quotidien sont disponibles à distance ? Si vous avez répondu “non” puis “oui” à ces questions, c’est parfait. Mettez ces arguments en avant !

Et pour prouver que vous êtes fait·e pour le télétravail, évoquez les conditions dans lesquelles vous travaillerez chez vous. Expliquez à votre supérieur que vous serez installé à un vrai bureau, dans le calme, avec une bonne connexion internet, un téléphone… Bref, que vous serez exactement comme au bureau, mais sans les distractions.

2. “On peut commencer par 1 ou 2 jours par semaine”

Dans un premier temps, allez-y avec des pincettes. Le but n’est pas d’effrayer votre boss et de lui donner envie de dire “non” à la première occasion. Adoptez un ton rassurant et dites quelque chose comme :

“Marc, j’aimerais beaucoup télétravailler un jour par semaine, de préférence le vendredi, car j’ai remarqué que mes tâches de la journée pouvaient parfaitement s’effectuer en remote. En plus, cela me permettrait d’éviter les embouteillages sur le chemin du retour. Bien sûr, ce serait un test : si vous estimez que c’est contre-productif, nous pouvons arrêter l’expérience.”

Je sais pas vous, mais moi j’aurais envie de répondre favorablement à cette demande 🙂

Après quelques mois, vous pourrez passer à 2 jours de télétravail par semaine, puis à 3 si vous le désirez. Soyez patient·e !

3. “Le télétravail me rend plus heureux”

Aujourd’hui, les dirigeants d’entreprise et les services RH s’intéressent de plus en plus au bien-être au travail. Du coup, ils ne resteront sûrement pas indifférents si vous leur parlez de votre état d’esprit vis-à-vis du télétravail.

Ne dites pas que vous pourriez travailler avec votre bébé à la maison et que cela vous feriez faire des économies. Dites plutôt que ce projet vous trotte dans la tête depuis des semaines. Dites aussi que vous avez beaucoup réfléchi à la manière d’améliorer votre bien-être au travail et que le télétravail semble être un élément essentiel pour y arriver.

4. “Je trouve plus facilement la concentration chez moi”

concentration-télétravail

D’après une étude de l’Organisation internationale du travail, les avantages du télétravail sont les suivants :

  • La réduction des trajets pendulaires ;
  • Une concentration accrue des travailleurs sur leurs tâches sans les interruptions du travail en présentiel ;
  • Un meilleur équilibre entre le travail et la vie personnelle. 

Une augmentation de la concentration est un élément clé pour négocier quelques jours de télétravail par mois. Et ce, notamment si vous travaillez dans le marketing, dans l’édition ou dans tout ce qui touche au web.

5. “Soit je fais du télétravail, soit je m’en vais”

Ok, c’est un peu franc dit comme ça, mais c’est l’idée. Bien sûr, ne vous mettez pas votre supérieur et vos collaborateurs à dos pour du télétravail ! Mettez-y des formes.

Si cela fait longtemps que vous êtes dans votre boîte et que vous savez que vous faites du bon boulot, vous pouvez vous permettre de poser un ultimatum. Subtilement, expliquez à votre boss que de nombreuses entreprises concurrentes incluent désormais le télétravail dans leurs conditions d’embauche. En outre, votre entreprise pourrait vous permettre de télétravailler pour vous prouver qu’elle a confiance en vous !

6. “Le télétravail vient booster ma productivité au quotidien !”

N’oubliez jamais que l’on convainc rarement une personne par empathie, mais en lui montrant par A + B les avantages du changement. Expliquez que les trajets domicile-travail quotidiens ont tendance à vous stresser et à vous fatiguer (cela fonctionne mieux si vous êtes à 45 minutes qu’à 15). Pointez du doigt le nombre de distractions qui altèrent la qualité de votre travail chaque jour au bureau.

Apportez des chiffres. Tous les boss aiment les chiffres. Quelques semaines avant votre demande, notez sur une feuille de papier toutes les fois où vous êtes dérangé sur votre lieu de travail habituel (un collègue qui passe un appel, la femme de ménage qui vient à votre bureau, un livreur qui passe, des gens qui parlent fort dans le couloir…).

Faites le calcul et transformez-le en un argument béton pour négocier du télétravail. “J’ai cumulé tous les arrêts sur le mois dernier et je suis arrivé à une moyenne de 8 arrêts par jour d’une durée totale de 40 minutes. Par semaine, cela revient à plus de 3 heures, soit près de 10% de mon temps de travail optimal.” Enfin, donnez la solution à cette perte de productivité : le télétravail…

7. “Je peux travailler le samedi au lieu du lundi pour vous arranger”

Si vous êtes dans une start-up en pleine expansion ou que votre entreprise peut être intéressée par cette proposition, pourquoi ne pas tenter le coup ?

Bien entendu, il faut que cela vous convienne aussi. En gros, vous passeriez d’un week-end samedi dimanche à un week-end dimanche lundi. Cela peut permettre une meilleure réactivité vis-à-vis des client·e·s et avoir un impact positif sur le SAV. Ainsi, cet argument n°7 est idéal si vous avez souvent vos client·e·s ou vos partenaires au téléphone.

8. “Vous économiserez de l’argent”

Les arguments financiers sont toujours pris en considération.

Et si tant d’entreprises pratiquent aujourd’hui le télétravail, c’est aussi pour des raisons financières. En télétravail, votre boss n’aura pas à payer pour votre poste de travail, votre électricité, votre café le matin… Mieux encore, s’il y a moins d’employé·e·s, les bureaux n’auront pas besoin d’être aussi grands et le loyer mensuel pourrait diminuer considérablement. Donnez-lui des exemples d’entreprises françaises qui encouragent le télétravail, comme Michelin, Alcatel-Lucent ou encore Accenture France.

9. “Faisons une expérimentation”

Si votre patron·ne n’est toujours pas convaincu·e après ces 8 arguments, poussez le bouchon un peu plus loin encore. Devenez une expérimentation ! Vous pouvez lui demander de faire le test avec vous et vous engager à lui faire des retours réguliers sur votre expérience en télétravail. Ainsi, ce mode de fonctionnement sera bénéfique pour lui·elle, pour vous et pour tous vos collègues qui pourront sans doute négocier du télétravail après vous.

Si la personne que vous avez en face de vous n’est pas totalement fermée au télétravail, faites-la rêver un peu. Dites-lui que de nombreux candidats sont attirés par le télétravail et que ce mode de fonctionnement devient même une condition sine qua non à l’embauche. Alors, si elle veut dénicher les meilleurs talents en 2021 et 2022, il serait temps de s’y mettre. En plus, vous vous portez volontaire pour être le·la premier·e…

Négocier du télétravail : vous n’avez plus d’excuse !

Maintenant que vous avez 9 arguments pour négocier du télétravail, rien ne peut vous empêcher. Dès lundi matin, prenez un rendez-vous avec votre supérieur·e et posez toutes vos cartes sur la table. Vous n’avez rien à perdre ! Juste du bonheur et du bien-être en plus à gagner. Alors, pourquoi s’en empêcher ?

Vous avez aimé cet article et souhaitez en savoir plus sur la valeur ajoutée du SEO ? Vous ou votre entreprise avez besoin d’articles optimisés SEO régulièrement ?

close

Envie de recevoir mes prochains articles directement dans votre boite mail (un envoi par mois) ? Alors, abonnez-vous !

Aucun spam ! Consultez la politique de confidentialité pour plus d’informations.

No Comments

Leave a Reply

×