mars 2024
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Popular Posts

Catégories

Télétravail : quels frais sont déductibles des impôts ?

8 janvier 2024 amandine 4 min read No Comments

Télétravail : quels frais sont déductibles des impôts ?

8 janvier 2024 Amandine Dujardin 4 min read No Comments
frais-deductibles-impot-teletravail

Ce n’est pas parce que vous travaillez de chez vous que vous ne dépensez plus. En fait, de nombreux frais courants à usage professionnel incombent aux personnes en télétravail (couramment appelées les télétravailleurs). Vous en faites partie et souhaitez savoir comment déduire ces frais de vos impôts ? Ne bougez pas d’un iota ! Je vous donne la méthode à suivre pas à pas, avec exemples à l’appui.

Quels sont les frais déductibles en télétravail ?

Il est possible de déduire certains frais et dépenses relatifs au télétravail :

  • les frais d’équipements et dépenses liées à l’achat de matériels et d’outils indispensables au télétravail ;
  • l’acquisition de consommables et d’imprimés (cartouches d’encre, ramettes de papier, stylos, fournitures de bureau, etc.) ;
  • l’abonnement téléphonique et les frais de communication liés à la souscription d’un abonnement internet ;
  • les charges courantes (électricité, chauffage, assurance habitation, etc.) ;
  • une partie du loyer, proportionnelle à l’utilisation du bien immobilier pour le travail ;
  • les frais engagés dans les travaux d’aménagement nécessaires dans la pièce dédiée à l’activité professionnelle.

Ainsi, toutes les dépenses effectuées pour faciliter l’exercice de l’activité professionnelle donnent droit à des déductions fiscales. Le pourcentage de déduction varie en fonction de la surface dédiée et de la durée du télétravail. 

L’URSSAF distingue 2 sortes de frais principales : les frais partiellement déductibles et les frais intégralement déductibles.

Les frais partiellement déductibles

Voici les frais partiellement déductibles :

  • les charges fixes (loyer, taxe d’habitation, électricité, chauffage, etc.) se calculent au prorata de la surface dédiée au télétravail ;
  • les frais d’acquisition de mobilier et de petits équipements de bureau (déductibles à hauteur de 50 % lorsque le bien est à usage mixte*) ;
  • la connexion internet et l’abonnement téléphonique à usage mixte à hauteur de 50 %. 

*un bien immobilier à usage mixte est utilisé simultanément pour des activités résidentielles et professionnelles. 

Les frais intégralement déductibles

Voici les frais intégralement déductibles :

  • les dépenses relatives aux travaux d’adaptation et d’aménagement du local ;
  • l’achat de consommables ;
  • les repas et les frais de garde des enfants pendant les jours de télétravail ne comptent pas parmi les frais professionnels déductibles.

Comment déclarer les frais engagés dans le cadre du télétravail ?

Les frais professionnels à déduire dans le cadre du régime réel doivent être indiqués dans les cases 1AK ou 1BK (conjoint) du formulaire de déclaration de revenus n°2042 :

formulaire-declaration-revenus-2042

Lorsque vous remplissez ces cases, l’abattement forfaitaire de 10 % est automatiquement annulé. 

L’administration fiscale ne demande pas que les justificatifs de dépenses soient épinglés à la déclaration. Cependant, ils doivent être minutieusement conservés pendant 10 ans parce qu’ils doivent être présentés en cas de contrôle. Il faut aussi garder la liste des frais indiqués sur papier libre après la déclaration. 

En couple ? Chaque conjoint est libre de choisir les options qui lui conviennent. La déduction de frais de télétravail peut être soit réelle soit forfaitaire.

Peut-on déduire une partie de son loyer lorsque l’on travaille à domicile ?

La déduction partielle du loyer est possible pour un·e salarié·e ou un·e indépendant·e. Dès qu’une pièce privée est consacrée au télétravail, le loyer est déductible au prorata de la surface utilisée.

Quoi qu’il en soit, voici quelques conditions à remplir :

  • définir clairement l’espace de travail à domicile ;
  • être dans l’obligation de télétravailler ou dans l’impossibilité de travailler au bureau ;
  • dédier une pièce du logement à son activité professionnelle (une chambre inoccupée, une partie du salon, une buanderie…).

Par exemple, si le télétravailleur dispose d’un bureau de 12 m2 dans un logement de 120 m2. S’il paye un loyer mensuel de 1200 € incluant les charges, le montant à déduire est de 10 % du loyer. Cette déduction est proportionnelle à la surface dédiée à l’activité professionnelle. Il pourra alors demander une déduction mensuelle de 120 € ou une déduction annuelle de 1440 €.

Frais déductibles en télétravail : le récap’

Compte tenu de tous les bénéfices du télétravail, beaucoup d’employeurs facilitent l’accès au travail à domicile. Et lorsque le ou la salarié·e télétravaille, il ou elle peut déduire les frais de télétravail.

Pour déduire les dépenses pour le télétravail des impôts sur le revenu (IR), il faut inclure la portion des allocations de télétravail (au-delà de 580 €) dans les traitements de salaires.

Pour déclarer les frais réels, il faut les inscrire dans les cases 1AK (principal concerné) ou 1BK (conjoint) du formulaire de déclaration de revenus n°2042.

Le loyer est partiellement déductible au prorata de l’utilisation du bien pour l’activité professionnelle.

Enfin, il est préférable de déclarer les frais de télétravail de manière rationnelle. Vous éviterez ainsi un redressement fiscal.

Maintenant que vous savez tout sur les frais déductibles en télétravail, voici qui paye le matériel du télétravailleur.

Et pour être informé·e dès qu’un nouvel article sort sur le blog, abonnez-vous au compte insta Passion Télétravail.


Je suis Amandine, rédactrice web SEO à votre service 😊

Spécialisée dans les articles de blog, j’aide votre marque à gagner en visibilité grâce à du contenu captivant 🤩

Envie de gagner du temps, de la sérénité et du trafic qualifié ? 🎯

Parlez-moi de votre projet par mail : contact.aditradi@gmail.com 📨

Amandine Dujardin

All posts

No Comments

Leave a Reply

Catégories

Derniers posts

***

Je suis Amandine Dujardin, rédactrice web freelance à votre service.

Spécialisée dans les articles de blog, j’aide votre marque à gagner en visibilité grâce à du contenu SEO.

Envie de gagner du temps, de la sérénité et du trafic qualifié ? 

Discutons de votre projet : contact.aditradi@gmail.com

***

×